[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Pour agrandir les images, cliquez dessus !

MPM 1/72 Fokker DXXI

MPM 1/72 Fokker D XXI

Après une première boite très réussie aux décorations Néerlandaises « 3 tons 1939 » assez éxotiques, MPM récidive avec la version utilisée par les Finlandais contre les Soviétiques durant la Guerre d'hiver en 1940 - 1941.
Ce beau modèle comble un vide « sidéral » dans le marché du 1/72ème et renvoie le seul vieux kit Frog existant jusque là au « musée des horreurs ».

                                                                                                                                   
L'ouverture de la boite est prometteur et l'on découvre avec satisfaction les progrès de production du fabricant Tchèque avec des pièces fort bien moulées, une gravure fine et précise, un entoilage correctement reproduit, assez important sur ce type d'appareil , une seule pièce en résine ( le moyeu d'hélice) et une verrière très limpide en injecté classique.
Coté décoration, la belle planche de décalques présente 3 versions Finlandaises dont 2 aux camouflages bariolés en vert et noir ornés de parements jaunes sur les ailes et le capot notamment.

On peut suivre sans problème particulier l'ordre de montage de la notice. Le poste de pilotage est très complet mais les 2 renforts principaux du pylone anti-crash derrière la plaque dorsale du pilote, sont ajoutés en étiré fin car bien visibles de l'extérieur.
La teinte générale serait gris clair ( Humbrol 64) selon la documentation et les photos d'appareils préservés.
La planche de bord, dotée d'une gravure exemplaire, sera  mise en valeur par simple brossage à sec à l'alu mat sur des cadrans noirs satinés. On n'oubliera pas au passage les harnais du siège simulés en bandelettes de papier fin.
L'assemblage des pièces principales est correct mais, seul véritable petit bémol, un vilain joint de 2 à 3 millimètres d'écartement apparaît à l'intrados en arrière de l'aile lors de la fermeture des demi-fuselages. Un mastiquage à la carte plastique taillée en triangle éffilé est donc nécessaire à ce niveau tout en suivant les lignes de l'entoilage.
La suite des opérations s'effectue haut la main en veillant toutefois à l'assemblage assez délicat du capot moteur en 3 parties et de sa couronne frontale. Le moteur, assez joli, bénéficie simplement d'un brossage à sec à l'alu mat sur fond Gun Metal ( Humbrol 53). Les 3 pales très fines de l'hélice et moulées séparément s'encastrent sans souci dans les axes du moyeu en résine.
On en termine avec les petites pièces habituelles qu'il faut affiner très légèrement comme le mat d'antenne, le tube Pitot coudé, les 2 mitrailleuses de voilure, les 2 renforts d'empennages à l'intrados sans oublier de compléter ceux du dessus à confectionner en fil étiré fin. A noter que le gouvernail peut être monté légèrement orienté, celui-ci étant fourni séparément.
La décoration choisie concerne un appareil du 4/ LLV 24 basé à Brezen Duben en 1940. Elle correspond aux teintes allemandes en vigueur à l'époque; à savoir vert foncé RLM 71 dessus et bleu clair RLM 65 pour le dessous avec, pour note originale, les pantalons de trains d'atterrissage striés de serpentins fins bleus sur fond vert foncé.
Quelques éraillures sont présentes uniquement sur les parties métalliques (capot moteur et trappes d'armement dans les ailes), le reste étant entoilé ou en bois recouvert de bakélite comme la voilure.
                                                                                                                                   
Pour conclure, voici un petit kit à la fois original dans ses formes rustiques, agréable à monter avec des possibilités de décorations très intéressantes.
A ne surtout  pas manquer
© Thibaut Ducret  Modelstories 2005